Les Rites de Mai

L’année paliesque commence avec les fêtes patronales.
Le samedi, dans la nuit après une somptueuse procession historique, la cérémonie de l’Appréciation selon les rites antiques : à la disposition du Maire, trois marchands de draps experts vérifient que les draps du Palio, un pour le vainqueur de la course et le l’autre pour l’église du Saint Patron, « soient de la bonté, de la mesure et de la qualité habituelles… ».

Le Palio est l’œuvre, chaque année, d’un maître de l’art contemporain. A la fin, la prestation de serment des Recteurs de chaque district, village et commune et, enfin, le moment le plus attendu : le Maire, dans la liesse de toute une ville, annonce solennellement le Palio qui aura lieu en septembre.

Lundi soir, les feux d’artifice. Le jour de Saint Secundus, le premier mardi de mai, l’offre du tissu en hommage au saint patron. La distribution de la soupe des pauvres suit. Enfin, le mercredi, la traditionnelle foire : plus de trois cents mercatores avec leurs étals colorent le centre historique d’Asti.

Le Palio des lanceurs de drapeaux

À Asti, les groupes de musiciens et de lanceurs de drapeaux, représentant les vingt et un districts, villages et municipalités participant au Palio, s’affrontent dans un tournoi vibrant et passionnant appelé le Palio degli Sbandieratori (Palio des lanceurs de drapeaux).

Au cœur de la ville, sur la place face à la Collégiale de Saint Secundus, sous l’œil attentif des juges de la Fédération Italienne de Drapeaux, les équipes réalisent des évolutions difficiles et extraordinaires.

Chorégraphies spectaculaires et rythmes effrénés dans un éclair de drapeaux festifs et colorés : une course qui précède le Palio et anticipe ses émotions entre le retentissement des trompettes et le roulement des tambours.

Aux gagnants un tissu similaire au Palio pour la course, mais de dimensions réduites, pour cette raison l’événement s’appelle Paliotto.

Histoire
Le drap pour le vainqueur
Le programme

Septembre
à Asti

Palio di Asti

Douja d’Or

Festival delle sagre